INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

IONIS en veille contre le sida : plus de 10 000 euros récoltés !

  • 09/12/2016

Organisée durant toute la semaine du 28 novembre 2016 sur l'ensemble des campus des 23 écoles et entités membres de IONIS Education Group, la 10e édition de la campagne IONIS en veille contre le sida a une nouvelle fois prouvé que les étudiants étaient capables de se mobiliser pour la bonne cause.

esme_sudria_ionis-en_veille_contre_le_sida_recolte_fonds_association_mobilisation_edition_2016_etudiants_ecole_information_sensibilisation_05.jpgAinsi, dans chaque école, les étudiants ont fait preuve d'originalité pour récolter des dons afin de lutter contre cette maladie qui, dans le monde, touchait encore près de 36,7 millions de personnes en 2015. Au total, plus de 10 000 euros ont été réunis afin d'être reversés aux associations partenaires de la campagne.

esme_sudria_ionis-en_veille_contre_le_sida_recolte_fonds_association_mobilisation_edition_2016_etudiants_ecole_information_sensibilisation_01.jpg

Le Bureau des Étudiants (BDE) Galactiz (et sa mascotte) a été particulièrement actif durant cette campagne 2016

Que ce soit à Paris ou en régions, la direction du Groupe IONIS tient à féliciter toutes les écoles pour leur engagement et l'organisation de IONIS en veille contre le sida, avec le soutien de plusieurs associations (Sidaction, Sida Info Service, CRIPS, AIDES, Le Kiosque...).

Retrouvez une partie des photos sur les réseaux sociaux avec #IONISContreLeSida

Partager cet article:

SeoulTech, nouveau partenaire international de l'ESME Sudria

  • 02/12/2016

Le jeudi 1er décembre 2016, l'ESME Sudria accueillait une délégation de l'université nationale de technologie de Séoul (SeoulTech) sur ses campus parisiens. Lors de cette visite, Kim Jong Ho, président de SeoulTech et sa délégation ont visité les locaux de l'école et ses laboratoires, se sont entretenus avec ses équipes administratives et pédagogiques et ont signé un accord de coopération avec l'ESME Sudria.

partenariat_ecole_esme_sudria_seoultech_coree-sud_etudiants_inter_ingenieurs_2016_01.jpg

Véronique Bonnet, directrice générale déléguée de l'ESME Sudria et Kim Jong Ho, président de SeoulTech


Ce nouveau partenariat permettra notamment aux futurs ingénieurs de l'école de réaliser leur semestre à l'international obligatoire de 3e année dans l'enceinte de cet établissement situé en plein cœur de la capitale coréenne et reconnu pour son expertise en sciences et technologies. À l'inverse, l'ESME Sudria pourra à son tour accueillir des étudiants de SeoulTech souhaitant découvrir la France et bénéficier de la formation d'ingénieur proposée par l'école.

partenariat_ecole_esme_sudria_seoultech_coree-sud_etudiants_inter_ingenieurs_2016_02.jpg

De gauche à droite : Sarah Choi, Coordinator of Office of International Affairs (SeoulTech), Prof. O Yul Kwon, Dean of Office of Planning (SeoulTech), Prof. Kiheon Nam, Dean of Office of International Affairs (SeoulTech), Prof. Jong Ho Kim, President (SeoulTech), Hervé Coum, Dean of Undergraduate Studies (ESME Sudria), Lauriane Blandel, International Development Officer (ESME Sudria), Julie Wolff, International Mobility Coordinator (ESME Sudria) et Romain Astouric, Head of the Montparnasse E-Smart Lab (ESME Sudria)

Partager cet article:

Retour sur le Forum Entreprises 2016 de l'ESME Sudria Paris

  • 28/11/2016

Le jeudi 24 novembre 2016, plus d'une trentaine de grands groupes, PME et start-ups ont répondu à l'invitation de l'ESME Sudria à l'occasion de la nouvelle édition de son Forum Entreprises organisée sur le campus Paris Ivry. Lors de cet événement, les recruteurs ont pu échanger avec les étudiants de l'école, en particulier les 4e et 5e années, en vue de leur proposer un stage, voire un premier emploi à l'issu de leur cursus d'ingénieurs.

retour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_02.jpgLe Forum vu par Romain Moret, ‎R&D Manager au sein d'Eiosis/Slate Digital
« Notre entreprise développe des produits spécialisés dans le monde de l'audio, en particulier la production musicale et le son à l'image. Ces produits sont des logiciels de traitement audio à destination de deux marques : Eiosis, basée en France, et Slate Digital, basée aux États-Unis. Nous sommes venus à ce Forum Entreprises car nous souhaitons agrandir notre équipe, avec des profils notamment orientés Traitement du Signal. Or, l'ESME Sudria dispose des filières qui peuvent justement nous intéresser. »

retour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_03.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_07.jpgLe Forum vu par Jérémie Staroswiecki (ESME Sudria promo 2014), ancien étudiant de l'école, aujourd'hui consultant fonctionnel chez Sopra Steria
« C'est drôle de se retrouver de l'autre côté de la table ! Nous sommes venus à ce Forum pour rencontrer des futurs ingénieurs dotés d'un profil technique, pour devenir consultants, ou d'un profil fonctionnel, pour faire de la programmation, travailler sur des systèmes embarqués ou devenir ingénieurs d'études. La politique de Sopra Steria est très ouverte et s'adresse principalement à ceux qui souhaitent découvrir l'activité d'une société de conseil et ne sont pas fermés dans un seul secteur. Les nouvelles promotions de l'ESME Sudria me semblent justement très motivées et dans un bon état d'esprit, très dynamique. »

retour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_04.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_09.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_05.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_01.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_06.jpgretour_forum_entreprises_esme_sudria_paris_stages_emploi_recruteurs_professionnels_etudiants_ingenieurs_08.jpg


Ils ont participé au Forum Entreprises 2016 de l'ESME Sudria Paris :
Advans Group, Alten, Alter Solutions, Altran, Astek, Ausy, Bertrandt, Bouygues ES - Axione, BPCE IT, Capfi, Clearsy, Conserto, Deloitte, Devoteam, Eiffage Energie, Eiosis, Engie Ineo, Extia, Gendarmerie Nationale, HSBC, JC Decaux, Marine Nationale, Mazars, Mediane Système, Modis Euro Engineering, Orange, PSA, Satelec Fayat, SNEF, Solutec, Sopra Steria, Thales, Valeo, Vinci Energies, Vinci Energies - Axians

Partager cet article:

Quand les professionnels de la sécurité des objets connectés se réunissent à l'ESME Sudria

  • 25/11/2016

esme_sudria_retour_seminaire_captronic_g-echo_novembre_2016_objets_connectes_securite_iot_systemes_01.jpg
Le 17 novembre 2016, l'ESME Sudria Paris s'associait aux entreprises Cap'Tronic et G-echo pour proposer un séminaire dédié à la sécurité des systèmes embarqués et des objets connectés. L'occasion pour les futurs ingénieurs de l'école et les professionnels présents de découvrir différentes facettes et tendances propres à cette thématique d'importance au vu du développement sans précédent de l'Internet of Things. De l'impact des nouvelles directives européennes aux exemples de protections à adopter, les experts se sont relayés pour animer de nombreuses conférences d'actualité. L'événement s'est conclu par un une « IoT pizza party », moment de networking permettant à l'ensemble des participants d'échanger avec les étudiants dans une ambiance conviviale.

esme_sudria_retour_seminaire_captronic_g-echo_novembre_2016_objets_connectes_securite_iot_systemes_02.jpgesme_sudria_retour_seminaire_captronic_g-echo_novembre_2016_objets_connectes_securite_iot_systemes_04.jpgesme_sudria_retour_seminaire_captronic_g-echo_novembre_2016_objets_connectes_securite_iot_systemes_03.jpg

Partager cet article:

InverseO, nouveau partenaire de l'ESME Sudria

  • 18/11/2016

Start-ups et grandes entreprises font régulièrement confiance aux équipes de l'ESME Sudria pour mener des projets de recherche et d'innovation. C'est le cas d'InverseO, une jeune start-up qui vient d'officialiser un partenariat avec l'école pour la réalisation d'un capteur connecté à destination des femmes. Santa Rossi, cofondatrice et CEO d'InverseO, nous en dit plus.

inverseo_partenariat_esme_sudria_ecole_projet_recherche_capteur_2016_start-up_concept_laboratoires_01.jpg
Qu'est-ce qu'InverseO ?
Santa Rossi : Il s'agit d'une start-up lancée en 2015 et cofondée par deux ingénieurs issus des systèmes d'information et des télécommunications, à savoir Mirko Schembri - également CTO de l'entreprise - et moi-même. L'activité d'InverseO tourne aujourd'hui essentiellement sur le développement d'une technologie permettant aux femmes de mieux connaître leur cycle et d'ainsi de se réapproprier leur corps.

Pourquoi vous êtes-vous intéressés à la question des cycles féminins ?
Aujourd'hui, il est compliqué d'avoir un suivi précis du cycle des femmes. Ces dernières ne disposent pas de solution simple et pratique pour connaître leur état de fertilité, celles actuelles étant parfois peu hygiéniques et plutôt envahissantes dans la vie tous les jours. L'idée d'InverseO est donc d'apporter une réponse plus adaptée à cette problématique, mais aussi de participer à la remise en question des moyens de contraception modernes dits hormonaux. InverseO s'inscrit dans cette tendance forte au retour « au naturel ». La start-up souhaite accompagner les femmes ayant fait ce choix, en leur donnant un système plus précis que ce qui se trouve sur le marché.

Comment avez-vous découvert l'ESME Sudria ?
Nous avons rencontré des responsables de l'école lors d'un événement consacré à la thématique TIC & Santé, organisé conjointement par les pôles de compétitivité Cap Digital, Medicen et Systematic. Nous avons alors réalisé qu'il serait intéressant d'établir un partenariat pour nous permettre de développer notre prototype d'objet connecté associé à une application mobile. Cette application aura aussi une vocation d'information et de soutien, en apportant par exemple des conseils aux utilisatrices pour faire face aux symptômes prémenstruels. On veut créer un produit facilitant le quotidien des femmes.

En quoi consiste ce prototype ?
C'est un prototype destiné à récupérer les informations biométriques offrant justement un suivi plus précis des cycles féminins. Nous travaillions actuellement sur un capteur de température non invasif et connecté pouvant être porté par des femmes.

La température est une information précieuse pour la détermination des cycles ?
Oui. C'est un indicateur permettant de révéler une ovulation.

Comment s'organise aujourd'hui ce partenariat avec l'ESME Sudria ?
Nous travaillions essentiellement avec les enseignants-chercheurs de l'école. Ils nous aident à la réalisation de la partie électronique de notre système, en l'occurrence la création du capteur. Nous avons également deux autres projets que nous souhaiterions développer avec l'ESME Sudria. L'un d'eux porterait sur une approche Big Data via une base de données de référence sur les cycles.

Retrouvez InverseO sur son site Internet, Facebook, LinkedIn et Twitter

Partager cet article:

Première réussie pour l'ESME Sudria lors de la Maker Faire Lille

  • 15/11/2016

Début novembre, la ville de Lille accueillait pour la première fois sa propre édition de la Maker Faire, le rendez-vous incontournable de tous les bidouilleurs high tech. Toujours là pour faire découvrir au grand public la richesse que représente l'innovation technologique, l'ESME Sudria Lille y a participé à travers son e-Smart Lab et des démonstrations de robotique et de fabrication additive proposées par ses étudiants de 1re, 2e et 3e années. Retour en images sur cet événement qui faisait rimer informations scientifiques avec ateliers ludiques.

esme_sudria_lille_maker_faire_edition_2016_robotique_impression-3d_fabrication_additive_ateliers_decouverte_ingenieurs_02.jpgMartine Aubry, la maire de Lille, était présente pour le lancement de cette Maker Faire

esme_sudria_lille_maker_faire_edition_2016_robotique_impression-3d_fabrication_additive_ateliers_decouverte_ingenieurs_01.jpgesme_sudria_lille_maker_faire_edition_2016_robotique_impression-3d_fabrication_additive_ateliers_decouverte_ingenieurs_03.jpgesme_sudria_lille_maker_faire_edition_2016_robotique_impression-3d_fabrication_additive_ateliers_decouverte_ingenieurs_04.jpg


La Maker Faire Lille 2016 vue par... Julien Degryse (ESME Sudria promo 2021), étudiant en 1re année et membre de l'e-Smart Lab

« C'était la première fois que je participais à un tel événement. Sur notre stand, nous nous étions lancé pour défi de réaliser une grande imprimante 3D en assemblant deux kits d'imprimantes plus petites et en imprimant nous-mêmes les pièces complémentaires. L'idée, c'était ainsi d'obtenir une machine possédant une surface d'impression bien plus conséquente. La Maker Faire ne durant que trois jours, nous n'avons pas pu la terminer, mais avons tout de même conçu la première étape, à savoir la réalisation de la structure. Les étapes liées à la conception du plateau et la réalisation de l'électronique se feront dans notre laboratoire à l'école. Au-delà du défi, nous avions aussi pour mission de renseigner les visiteurs sur les caractéristiques de l'impression 3D ou des robots Thymio que nous programmons à l'e-Smart Lab. Enfin, c'était aussi très agréable de pouvoir se balader sur le salon, découvrir les autres stands et parler avec les professionnels et passionnés présents. J'ai ainsi pu discuter avec une personne ayant construit seule son propre drone. Cela m'a donné envie d'essayer à mon tour. »

Partager cet article:

Adrien Thomas (ESME Sudria promo 2019) raconte son marathon de New York

  • 10/11/2016

Étudiant en 1re année du Cycle ingénieur de l'ESME Sudria, Adrien Thomas (promo 2019) était à New York pour prendre part au célèbre marathon de la Grosse Pomme qui, chaque année, attire des sportifs du monde entier. Après avoir parcouru les 42,195 km du parcours, il revient sur cette expérience forcément marquante.

retour_marathon_new-york_2016_etudiant_ingenieur_esme_sudria_sport_temoignages_01.jpg« J'ai terminé la course en 3 heures, 3 minutes et 44 secondes. J'améliore ainsi mon record personnel de presque 5 minutes, record que j'avais établi au marathon de Paris en avril dernier. Ce marathon me restera comme un souvenir très marquant : il y avait une ambiance comme je n'en avais jamais connue auparavant. Je voyais du monde au bord de la route, à perte de vue, sur la quasi-totalité du parcours !

D'un point de vue sportif, je pensais pouvoir accrocher la fameuse barre des 3 heures, mais c'était sans compter une fin de course bien plus difficile. On m'avait pourtant prévenu que cette seconde partie comprenait beaucoup de côtes et relances. Et en achevant la mi-course en 1 h 26, je me suis sans doute un peu « cramé ». J'ai alors ralenti entre le 31e et le 37e kilomètre... et c'est à ce moment-là que mon objectif s'est sans doute envolé.

Néanmoins, j'ai réussi à repartir à l'abord du 38e km. Même si je savais que le cap des 3 heures était impossible à tenir, je voulais encore passer sous les 3 h 05, un cap important car il correspond aux minimas requis pour participer au marathon de Londres. Cet objectif m'a quasiment fait retrouver le rythme que j'avais avant ma faiblesse dans le Bronx et la Cinquième Avenue. Je me suis arraché sur la fin, puis aux derniers coups d'œil à la montre dans les 500 derniers mètres, je savais que j'allais le faire. »

retour_marathon_new-york_2016_etudiant_ingenieur_esme_sudria_sport_temoignages_02.jpgretour_marathon_new-york_2016_etudiant_ingenieur_esme_sudria_sport_temoignages_03.jpg

Partager cet article:

Retrouvez l'ESME Sudria lors de la 1re édition de la Maker Faire Lille, les 5 et 6 novembre 2016 !

  • 03/11/2016

Rendez-vous incontournable des makers, ces adeptes du Do It Yourself et de l'innovation collaborative, la Maker Faire organise sa première édition lilloise les samedi 5 et dimanche 5 novembre 2016 au Tripostal. L'ESME Sudria Lille, son e-Smart Lab et ses étudiants sera bien évidemment de la partie avec deux ateliers organisés à l'encontre du grand public.

esme-sudria-lille_participation_maker_faire_2016_ateliers_e-smart_lab_impression-3d_robotique_etudiants_ingenieurs_evenement_novembre_01.jpgLes visiteurs pourront ainsi prendre part à un atelier dédié à l'impression 3D, où ils pourront réaliser une imprimante 3D grand format à partir de deux petites imprimantes déjà existantes, et un atelier d'initiation à la robotique (comme ce fut déjà le cas lors de la Fête de la Science 2016).

esme-sudria-lille_participation_maker_faire_2016_ateliers_e-smart_lab_impression-3d_robotique_etudiants_ingenieurs_evenement_novembre_02.jpg
Maker Faire Lille 2016
Les samedi 5 et dimanche 6 de 10 h à 18 h au Tripostal
Avenue Willy Brandt
59000 Lille

Tarif plein : 9 euros / Tarif réduit : 6 euros (6-18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi)
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans
Pack Famille (2 adultes + 2 jeunes ou 1 adulte + 3 jeunes - 6-18 ans) : 21 euros

Billetterie disponible sur la page dédiée

Toutes les informations sur le site de l'événement

Retrouvez également la Maker Faire Lille sur Facebook et Twitter

Tripostal

Partager cet article:

Découvrez les enjeux liés à la sécurité des systèmes embarqués et des objets connectés, le jeudi 17 novembre 2016

  • 28/10/2016

Quelques mois après un séminaire commun consacré aux enjeux liés à la sécurité des systèmes embarqués et des objets connectés, l'ESME Sudria Paris, Cap'Tronic et G-echo s'associent de nouveau pour un événement sur cette même thématique. Organisé le jeudi 17 novembre 2016 de 13 h 30 à 20 h sur le Campus Paris Ouest de l'école, il permettra aux participants d'assister à de nombreuses conférences données par des professionnels. L'occasion d'en savoir plus sur les caractéristiques des intrusions logicielles et matérielles, sur l'identification des incidents ou encore les moyens à mettre en œuvre pour se protéger. L'événement se conclura par un cocktail networking en compagnie des intervenants et des futurs ingénieurs de l'école.

annonce_seminaire_captronic_g-echo_esme_sudria_paris_securite_systemes_embarques_internet-of-things_paris_novembre_2016_conferences_enjeux_01.jpg
L'ESME Sudria Paris, Cap'Tronic et G-echo présentent le séminaire : « Les enjeux liés à la sécurité des systèmes embarqués et IoT »
Le jeudi 17 novembre 2016 de 13 h 30 à 20 h au Campus Paris Ouest
40 rue du Docteur Roux
75015 Paris

Accès :
Métro Ligne 6 (Pasteur ou Montparnasse-Bienvenüe) et Ligne 12 (Pasteur ou Volontaires)

Programme complet disponible ici

Inscription gratuite et obligatoire (places limitées à 60 personnes) via le formulaire présent sur la page dédiée

Contact :
Christophe Bricout, ingénieur à Cap'Tronic, par téléphone (09 52 73 77 88) ou email (bricout@captronic.fr)


seminaire_technologique_captronic_g-echo_esme_sudria_paris_cybersecurite_professionnels_entreprise_etudiants_ingenieurs_particuliers_objets_connectes_iot_systemes_embarques_internet_things_juin_2016_02.jpgÀ propos de Cap'Tronic :
Programme de l'association Jessica France, Cap'Tronic aide les PME françaises à améliorer leur compétitivité par l'intégration de solutions électroniques et de logiciel embarqué dans leurs produits.


seminaire_technologique_captronic_g-echo_esme_sudria_paris_cybersecurite_professionnels_entreprise_etudiants_ingenieurs_particuliers_objets_connectes_iot_systemes_embarques_internet_things_juin_2016_03.jpgÀ propos de G-echo :
G-echo est une société de conseil pour l'accompagnent des entreprises dans la mise en œuvre des bonnes pratiques et des outils de protection des systèmes d'information des entreprises.

Partager cet article:

Plus de 6 500 visiteurs pour la Fête de la Science 2016 avec l'ESME Sudria Lille

  • 24/10/2016

Quelques jours avant les étudiants de l'ESME Sudria Paris, le campus lillois de l'école participait également à la Fête de la Science 2016. Du 6 au 9 octobre 2016, ses étudiants de 1re, 2e et 3e années investissaient la Gare Saint-Sauveur pour animer deux ateliers dans le cadre du Village des Sciences.

fete-de-la-science_2016_retour_village_gare_saint-sauveur_esme_sudria_lille_ateliers_robots_impression3D_energie_ingenieurs_02.jpgLe jeudi 6 et vendredi 7 octobre, quelques 160 écoliers, collégiens et lycéens de la région ont pu s'initier à la robotique grâce à l'atelier assuré par les étudiants de l'ESME Sudria Lille. Ouverts au grand public, les samedi 8 et dimanche 9 octobre ont permis à plus de 6 500 visiteurs de découvrir à leur tour cet atelier dédié aux robots ainsi que celui consacré à l'énergie et l'impression 3D animé par d'autres futurs ingénieurs lillois. Présent sur le stand de robotique durant la Fête de la Science pour partager ses connaissances et sa passion, Pavlick Van Goethem (ESME Sudria promo 2021) a plus qu'apprécié de pouvoir prendre part à cet événement de vulgarisation scientifique. « Nous avons pu expliquer aux visiteurs le fonctionnement de petits robots, les Thymio, et donc la base de la programmation, ces robots pouvant suivre une trajectoire rectiligne et capter différemment types de signaux. Se mettre dans la peau du rôle du professeur le temps de la Fête de la Science était particulièrement plaisant ! Je pense d'ailleurs qu'être étudiant est un avantage : le courant passe plus facilement avec les plus jeunes, qui n'hésitent pas à discuter. Ils se sentent davantage en confiance grâce à cette différence d'âge moins prononcée. Nous étions d'ailleurs les plus jeunes sur l'ensemble des stands du Village des Sciences. En tout cas, ça m'a donné envie de participer l'an prochain. »

fete-de-la-science_2016_retour_village_gare_saint-sauveur_esme_sudria_lille_ateliers_robots_impression3D_energie_ingenieurs_01.jpg

L'équipe de l'atelier robotique...

fete-de-la-science_2016_retour_village_gare_saint-sauveur_esme_sudria_lille_ateliers_robots_impression3D_energie_ingenieurs_03.jpg... et celle de l'atelier énergie / impression 3D

fete-de-la-science_2016_retour_village_gare_saint-sauveur_esme_sudria_lille_ateliers_robots_impression3D_energie_ingenieurs_04.jpgfete-de-la-science_2016_retour_village_gare_saint-sauveur_esme_sudria_lille_ateliers_robots_impression3D_energie_ingenieurs_05.jpg

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :