INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Innovation : l'ESME Sudria dévoile le palmarès de son Symposium 2016

  • 23/05/2016

Le 19 mai 2016, l'ESME Sudria organisait la 19e édition de son Symposium, cet événement mettant en avant les meilleurs projets d'innovation portés par ses étudiants de 5e année. À l'issue de cette journée qui a vu chaque équipe en lice présenter ses travaux devant un jury composé d'enseignants de l'école, d'Anciens et de professionnels, cinq projets se sont particulièrement distingués. Trois d'entre eux ont remporté le prestigieux Prix du Symposium, tandis que deux autres repartaient respectivement avec la mention spéciale du jury et le prix de la meilleure affiche. Découvrez le palmarès 2016 ci-dessous :

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_01.jpg

Lauréats du Prix du Symposium :

WADA / DAMIR and Weather DATA Matching : la météo au service de la santé
Derrière ce nom étrange se cache le projet porté par Anthony Ginoux et Erwan Le Covec (ESME Sudria promo 2016), deux étudiants de la majeure Intelligence Numérique et Data de l'école. Réalisé dans le cadre d'un partenariat avec Hewlett-Packard Enterprise (HPE), ce dernier a pour but d'analyser et de rapprocher dans un contexte open data, les données issues de l'assurance maladie et de la météo en France, afin d'identifier via des outils d'analyse de type Big Data (Hadoop, Vertica) des corrélations sur les personnes ou encore le type d'affection.

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_02.jpg

EEG Head Set: surfer sur les bonnes ondes (cérébrales)
Né d'un partenariat avec Neuromoov, une start-up créée par des Anciens de l'ESME Sudria et membre de la première saison par Sudri'Cub, l'incubateur de l'école, EEG Head Set consiste en la conception et réalisation matérielles et logicielles d'un casque électroencéphalogramme (EEG) destiné à contrôler différents systèmes à l'aide d'ondes cérébrales. Ce projet est porté par Amina Chenigle, Silvio Garnier-Gaume et Quentin Plattier (ESME Sudria promo 2016), trois étudiants de la majeure Énergies, Systèmes et Environnement.

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_03.jpg

Genblick : Améliorer / implémenter un nouveau serveur au service des messageries instantanées
Appartenant à la majeure Images, Signaux et Réseaux, Basma Allam, Ismenia Marson et Elies Yangui (ESME Sudria promo 2016) ont travaillé à la mise en place d'une application nommée Genblick (instantané en allemand) pour améliorer un serveur XMPP personnel Open Source, XMPP étant l'abréviation d'Extensible Messaging and Presence Protocol, un protocole pour la messagerie instantanée, l'échange de fichiers de voix ou de vidéos aujourd'hui utilisé par Skype, Hangout, MSN ou encore Facebook.

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_04.jpg

Lauréat de la mention spéciale du jury :

IHM - IoT Home Monitoring : un bracelet salvateur
En partenariat avec i-Lab, Loïc Brulefer, Alexandre Freitas et Thierry Tan (ESME Sudria promo 2016), trois étudiants de la majeure Énergies, Systèmes et Environnement, ont conçu un bracelet connecté pensé comme un dispositif de prévention et de sureté destiné aux personnes âgées vivant seules.

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_06.jpg

Lauréat du prix de l'affiche :

A.R.TUR. : un robot de compagnie
Dans la recherche scientifique, l'affiche (ou poster) a pour objectif de synthétiser avec pertinence les travaux réalisés par les chercheurs du projet concerné. Lors de ce Symposium 2016, la plus réussie a été celle de l'équipe A.R.TUR. composée de Julien Calmels, Julie Labeyrie et Quentin Mercier (ESME Sudria promo 2016), trois représentants de la majeure Énergies, Systèmes et Environnement. Mené en partenariat avec Extia, ce projet avait pour objectif de rendre autonome et moins consommateur d'énergie un robot Turtlebot.

retour_symposium_2016_esme_sudria_palmares_projets_etudiants_innovation_prix_jury_professionnels_decouverte_technologie_05.jpg

Partager cet article:

Enseignant en génie des systèmes à l'ESME Sudria Lyon, Andrea Bareggi remporte le Joseph Whitworth Prize 2015

  • 20/05/2016

Le Joseph Whitworth Prize est un prix d'excellence en recherche académique décerné chaque année par le Manufacturing Industries Division Board de l'Institution of Mechanical Engineers (IMechE), une des sociétés d'ingénierie les plus importantes au monde. Cette année, c'est Andrea Bareggi, Ph.D. en mécanique et enseignant-chercheur en génie des systèmes et analyse numérique à l'ESME Sudria Lyon, qui s'est vu attribuer cette distinction très réputée pour son article « Thermal and mechanical effects of high-speed impinging jet in orthogonal machining operations : Experimental, finite elements and analytical investigations ». Avant de se rendre à Londres pour la remise des prix qui sera organisée le 14 juin prochain dans l'enceinte du prestigieux Marble Hall et ainsi participer à une discussion autour du thème « Digital Manufacturing: Technology Development and Links to Productivity for the UK Industry in the Context of Industry 4.0 », l'enseignant dévoile le contenu de ses recherches qui lui a permis d'être lauréat.

Joseph_Whitworth_Prize_2015_andrea_bareggi_esme_sudria_lyon_ingenieur_prix_excellence_imeche_mecanique_recherche_scientifique_article_03.jpg

Andrea Bareggi

« Le sujet de recherche était l'utilisation d'un jet d'air à haute vitesse (jusqu'à Ma 0.7) pour assurer l'échange de la chaleur sur l'outil coupant en condition d'usinage orthogonale. Les tests ont montré que l'énergie nécessaire à l'usinage dépend considérablement de l'effet mécanique du jet d'air sur la pièce usinée. Un modèle à éléments finis (Lagrangian-Eulerian formulation) a été utilisé pour expliquer le phénomène. La partie expérimentale a été développée au Trinity College Dublin grâce à un financement de près de 70 000 euros de la part d'Enterprise Ireland. La partie de calcul à éléments finis a été en bonne partie développé à l'ESME Sudria et à l'INSA de Lyon. Cette partie s'inscrit de plein droit dans les thèmes liés au Centre de Calcul Numérique et Modélisation que nous sommes actuellement en train de monter au sein de l'école avec Bernard Raffaelli (Ph.D. en physique théorique et enseignant-chercheur à l'ESME Sudria Lyon) et Khelifa Saber (Ph.D. en mathématique et enseignant-chercheur à l'ESME Sudria Lyon), projet fédérateur entre les enseignants intéressés des trois campus de l'ESME Sudria. »

Découvrez la page de recherche d'Andrea Bareggi

Téléchargez l'article récompensé

Joseph_Whitworth_Prize_2015_andrea_bareggi_esme_sudria_lyon_ingenieur_prix_excellence_imeche_mecanique_recherche_scientifique_article_01.jpg

Joseph Whitworth
Gravure d'une photographie faite par Elliott et Fry, à Londres en 1882 (Image libre de droit)


Joseph_Whitworth_Prize_2015_andrea_bareggi_esme_sudria_lyon_ingenieur_prix_excellence_imeche_mecanique_recherche_scientifique_article_02.jpgÀ propos de l'Institution of Mechanical Engineers !
Basée à Londres, l'IMechE a été fondée en 1847 par l'ingénieur britannique George Stephenson (1781-1848), souvent considéré comme l'inventeur du chemin de fer moderne. Elle est particulièrement active dans l'usinage mécanique et les sciences des matériaux, domaines principaux de l'ingénierie mécanique.

Partager cet article:

IDÉES Madagascar : plus qu'une simple association étudiante

  • 17/05/2016

Actuellement étudiant en 4e année, Jean-Baptise Varlet (ESME Sudria promo 2017) est président de l'association d'aide au développement de l'école : IDÉES Madagascar. Actuellement en semestre d'études international à la Konkuk University de Séoul (Corée du Sud), il revient sur sa passion pour le voyage et détaille le nouveau périple à but caritatif en terre malgache qu'il prépare avec l'association.

idees_madagascar_association_etudiante_esme_sudria_ingenieurs_missions_2016_ecole_campagne_02.jpg

Jean-Baptise Varlet lors de la campagne 2015 d'IDÉES Madagascar

Tu te définis avant tout comme globetrotteur ?
J'ai le goût de l'aventure - loin de moi les clubs de vacances et les voyages organisés. Pour moi l'ingénieur, c'est l'ingénieur tel qu'il est décrit dans « L'île mystérieuse » de Jules Verne : l'homme que l'on peut confronter à n'importe quelle situation, aussi extrême soit-elle, et qui trouvera toujours une solution pour résoudre les problèmes auxquels il est confronté. C'est pour ça que j'ai choisi IDÉES, un savant mélange d'aventure, d'une vision un peu « MacGyver » de l'ingénierie et d'humanité.

Peux-tu rappeler l'histoire de l'association ?
L'association a été créée en 1994 par des étudiants de l'ESME Sudria. Depuis, tous les étés, une nouvelle équipe part à Madagascar sur les traces de la mission précédente, dans la région de la Haute Matsiatra, mener à bien de nouveaux projets. Nos faits d'armes : la construction de quatre écoles, l'électrification de six villages ruraux et la mise en place de 31 réseaux d'eau potable ce qui représente 12 000 habitants directement concernés. Les techniques de construction, les plans des écoles, la science du réseau d'eau se transmet de génération d'étudiants en génération d'étudiants pour garantir la continuité de nos actions.

Quel était ton rôle lors de la mission 2015 en tant que président 
de l'association ?
J'étais chef du « chantier eau » dans un village appelé Ambohibary. Je supervisais une équipe de cinq personnes. La source se trouvait à 1,3 km du village. Nous avons donc dû, avec l'aide des villageois, creuser des tranchées sur cette distance, enterrer des rouleaux de polyéthylène haute densité (PEHD) et les raccorder entre eux. À force d'efforts, nous sommes parvenus à nos fins et l'eau a été amenée jusqu'au village. Je vous laisse imaginer la joie de toute l'équipe et des villageois quand nous avons ouvert le robinet pour la première fois ! J'ai toujours dit depuis mon retour en France que c'était sans doute le meilleur moment que j'ai vécu dans ma courte vie.

Personnellement, qu'est-ce que cela t'a procuré ?
J'ai, je pense, beaucoup gagné en maturité. C'est bien sûr une expérience humaine mais je dirais aussi technique. Je ne sais toujours pas dans quel domaine de l'ingénierie je souhaite m'orienter plus tard, mais je me dis que l'Afrique pourrait être ma future terre d'accueil. C'est un continent riche en opportunité et où beaucoup reste à faire.

Quelle est la suite pour l'association ?
Nous sommes aujourd'hui confrontés à un problème. Comme je l'ai dit, cela fait vingt ans que nous partons dans la même région de Madagascar. La construction de réseaux d'eau potable est la mission emblématique de l'association, nous ne pouvons l'abandonner. Mais nous constatons que dans les villages où des réseaux étaient potentiellement installables, ils ont tous été déjà construits. Il reste bien entendu de nombreux villages non équipés mais ils sont fortement isolés. Nous sommes donc face à un dilemme : changer de région ou trouver de nouvelles techniques d'adduction. Ce sera aux futurs présidents d'écrire leurs pages de l'histoire et de décider...

Retrouvez également IDÉES Madagascar sur son site Internet, Facebook et Twitter.

idees_madagascar_association_etudiante_esme_sudria_ingenieurs_missions_2016_ecole_campagne_01.jpg

Partager cet article:

Deux ingénieures de l'ESME Sudria se confient sur le site Femme Ingénieure

  • 13/05/2016

Pour le site Femme Ingénieure dont l'école est partenaire, Marine Haddad (ESME Sudria promo 2015) et Isabelle Thouret (promo 1997) retracent leur parcours. Si la première est ingénieure réseau junior chez Accenture UK, à Londres, et la seconde consultante en optimisation des performances industrielles, ces deux Anciennes partagent de nombreux points communs, possèdent un avis bien trempé sur la place des femmes dans le monde de l'ingénierie et n'hésitent pas à donner des conseils aux étudiantes intéressées par l'idée de rejoindre une école d'ingénieurs.

esme_sudria_anciennes_temoignages_ingenieures_femme-ingenieur_conseils_ecole_2016.jpg

Marine et Isabelle, deux femmes ingénieures sorties de l'ESME Sudria

Lire l'interview de Marine Haddad

Lire l'interview d'Isabelle Thouret

Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #32

  • 09/05/2016

Le nouveau magazine de IONIS Education Group vient de paraître.

Au sommaire, de ce 32e numéro :


Bonne lecture !

Partager cet article:

L'innovation « made in ESME Sudria » à l'honneur avec le Symposium 2016

  • 04/05/2016

Comme chaque année, l'ESME Sudria lance son Symposium, un rendez-vous qui fait la part belle à l'innovation. Organisée le jeudi 19 mai 2016 de 14 h à 18 h au Campus Paris Ivry, cette 19e édition de l'événement permettra de (re)découvrir les meilleurs projets réalisés par les étudiants de 5e année de l'école, dont certains en partenariat avec des start-ups et de grandes entreprises. Fauteuil roulant connecté, robot autonome, big data associé à la météo et la santé... cette année, huit projets prometteurs alliant ingéniosité et nouvelles technologies seront distingués.

esme_sudria_symposium_evenement_2016_meilleurs_projets_innovants_etudiants_promo_2016_decouverte_technologies_start-ups_entreprises_01.jpg

19e Symposium de l'ESME Sudria
Le jeudi 19 mai 2016 de 14 h à 18 h à l'ESME Sudria - Campus Paris Ivry
51 boulevard de Brandebourg
94200 Ivry-sur-Seine

Retrouvez le programme complet et la présentation des projets sur la page dédiée

Revivez les dernières éditions du Symposium en vidéo


esme_sudria_symposium_evenement_2016_meilleurs_projets_innovants_etudiants_promo_2016_decouverte_technologies_start-ups_entreprises_02.jpgÀ propos du Symposium de l'ESME Sudria :
Depuis sa création en 1905, l'ESME Sudria n'a de cesse de participer aux évolutions de son temps. La recherche et le transfert de technologie sont intimement mêlés au processus d'innovation et imprègnent la pédagogie, dimension inhérente à la fonction même d'ingénieur. Ainsi, les étudiants sont confrontés dès la première année aux problématiques de la veille technologique, de la recherche documentaire et de l'innovation. Le Symposium clôture la formation par la présentation des meilleurs projets internes de recherche et de développement des étudiants en dernière année de cycle ingénieur. Chacun des projets présentés correspond à l'une des quatre thématiques des laboratoires de l'école : « Énergies, Systèmes et Environnement », « Images, Signaux et Réseaux », « Intelligence Numérique et Data » et « Systèmes Embarqués et Électronique ».

Partager cet article:

Porté par quatre étudiants de 5e année de l'ESME Sudria, Handi'Perf est en finale du Défi H 2016 !

  • 02/05/2016

Jérémie Brunel, Eric Chauvin-Martin, Harold Nottingham et Clément Pennec (ESME Sudria promo 2016) sont actuellement en finale de l'édition 2016 du Défi H, ce challenge étudiants organisé par Le Monde Informatique et Sogeti qui voit des équipes de différentes écoles proposer des projets favorisant la formation, l'insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.

defi-h_esme_sudria_monde_informatique_sogeti_equipe_etudiants_projet_handicap_handiperf_systeme_embarque_ingenieurs_centre_federal_handibasket_2016_finale_votes_01.jpg
Pour le Défi H, ces quatre étudiants en 5e année de la majeure Systèmes Embarqués & Electronique ont décidé d'améliorer le projet Handi'Perf, lancé au départ par des étudiants de la promotion 2015 et présenté lors du dernier Symposium de l'école. Désormais encore plus performant et poussé, ce système innovant de collecte d'informations sur fauteuil manuel utilisé en milieu sportif et fortement contraint est développé en collaboration avec l'association partenaire, le Centre Fédéral d'Handibasket.

L'équipe de Handi'Perf peut également compter sur l'expertise de Christian Touseau, responsable du Laboratoire Systèmes Embarqués de l'ESME Sudria et encadrant du projet, et du soutien de Cédric Durix, directeur avant-vente Cloud & Technologie à Sogeti et coach de l'équipe pour ce challenge. Découvrez-en davantage en regardant leur vidéo ci-dessous et en vous rendant sur la page dédiée au projet présent sur le site de Sogeti.


Vous avez jusqu'au mercredi 18 mai 2016 pour voter afin de faire de Handi'Perf votre projet préféré et lui permettre de remporter un prix lors de la grande finale du 25 mai !

Suivez le parcours de Handi'Perf sur Facebook et Twitter

Partager cet article:

La remise des titres de la promotion 2015 de l'ESME Sudria en vidéo

  • 28/04/2016

Moment fort du cursus de l'ESME Sudria, la cérémonie de remises des titres permet aux étudiants d'enfin endosser ce costume d'ingénieur pour lequel ils ont tant travaillé. Retour en vidéo sur la cérémonie qui a célébré la promo 2015, en compagnie de Véronique Bonnet, directrice générale déléguée de l'école, Stéphane Crézé (ESME Sudria promo 1994), parrain de la promotion et chef de projet Urgences & SAMU - AP-HP - CCS ainsi que trois jeunes diplômés : Olivier Antunes, diplômé de la filière International, Marilyse Lallier, major 2015 de la Formation par l'apprentissage et Marc Lemaire, diplômé de la filière Energie et Systèmes.




Partager cet article:

Les ingénieurs de la promotion 2015 de l'ESME Sudria à l'honneur

  • 26/04/2016

Le vendredi 15 avril 2016, les étudiants de la promotion 2015 de l'ESME Sudria étaient réunis à la Maison de la Mutualité (Paris 5e) pour un temps fort de leur parcours : la remise de leur titre d'ingénieur devant leurs proches, la direction du Groupe IONIS, les équipes pédagogiques de l'école et des Anciens venus les applaudir. Ceux qui construiront le monde de demain ont ainsi pu fêter de la plus belle des manières leur entrée dans la vie active.

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_esme_sudria_parrain_directrice_ionis_education_group_avril_2016_00.jpg
Ils étaient plus de 200 à attendre ce moment récompensant plusieurs années de travail à accomplir, de projets à mener, de nouvelles technologies à découvrir et de connaissances à acquérir. Réunis dans la grande salle de la Maison de la Mutualité, l'ensemble des étudiants de la promotion 2015 de l'ESME Sudria avaient enfin l'occasion de savourer ce prestigieux statut d'ingénieur et le chemin parcouru depuis leur entrée à l'école pour y arriver. « Vous êtes désormais dans la vie professionnelle et vous découvrez, j'espère, que l'on vous attend, que l'on compte sur vous, sur votre énergie, votre envie, votre enthousiasme, confiait Marc Sellam, président-directeur général de IONIS Education Group, à ces jeunes diplômés qui viennent encore agrandir la famille des ingénieurs formés par l'école. Et votre énergie, votre envie, votre enthousiasme se nourrissent de cette attente. Ingénieurs, vous êtes une ressource précieuse et recherchée. Mais nous sommes dans un monde où tout se complexifie car les savoirs sont évolutifs, accessibles à tous et en croissance rapide. Ne vous laissez pas distancer, continuez à vous former, intéressez-vous à tout ce qui fait l'entreprise : le management, la finance, le marketing, la communication, la vente car, de près ou de loin, tout cela vous concerne ou vous concernera. » Pour Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de IONIS Education Group, cette soirée était aussi l'occasion de rappeler les attentes placées dans ces nouveaux professionnels. « Aujourd'hui, on vous cherche. Forcément, vous avez des compétences que l'on cherche : c'est la chance que vous avez et que nous avons pour nos écoles. C'est aussi une fierté. Demain, on va vous aimer pour vos qualités, sur celles que vous allez développer en entreprise. L'une d'elles est la responsabilité : on attend de vous que vous meniez vos projets jusqu'au bout, de A à Z, tout le temps. Aller au bout, finir, se sentir responsable de tout. Quand quelque chose ne marche pas, ne dites pas : "C'est la faute d'untel !" Quelle que soit votre place dans le projet, dites-vous toujours que c'est de votre faute. Il n'y a que comme ça que vous gagnerez, il n'y a que comme ça que vous progresserez et il n'y a que comme ça qu'on vous aimera. Ne portez pas tous les péchés du monde, partagez vos idées et avancez le plus vite possible. »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_esme_sudria_parrain_directrice_ionis_education_group_avril_2016_05.jpg

Marc Sellam et Fabrice Bardèche

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_esme_sudria_parrain_directrice_ionis_education_group_avril_2016_04.jpgDes atouts et un potentiel qui ne demandent qu'à s'exporter en France et dans le monde
Également présents pour féliciter les majors (voir encadré) et l'ensemble des diplômés, Véronique Bonnet, directrice générale déléguée de l'école et Stéphane Crézé (ESME Sudria promo 1994), parrain de la promotion 2015 et chef de projet systèmes d'information à l'AP-HP avaient aussi quelques mots à adresser aux ingénieurs. « Je suis intimement convaincue de l'immense potentiel dont sont dotés les ingénieurs de l'ESME Sudria, déclarait ainsi Véronique Bonnet. Ce potentiel est aujourd'hui le vôtre et c'est à vous de le faire fructifier. L'école s'est fixée comme objectif de former des ingénieurs capables de relever quatre enjeux technologiques majeurs pour notre société : celui de la transition énergétique, celui de la mobilité et de la communication, celui de la santé et de l'aide à la personne et, enfin, celui de l'intelligence numérique. Les perspectives qui s'offrent à vous, en France et partout dans le monde, sont immenses. Je suis certaine que chacune et chacun d'entre vous saura trouver sa place. » Quant à Stéphane Crézé, qui était à la place des diplômés il n'y a encore pas si longtemps, il profitait de ce moment rare pour rassurer ces jeunes professionnels en prenant à cœur son rôle de parrain. « Je leur vois deux atouts. La polyvalence déjà, avec l'apprentissage de multitude de sciences et de techniques de l'ingénieur qui leur permettront de décloisonner les domaines de compétences et les métiers. Ensuite, les challenges lancés par l'équipe pédagogique de l'école leur ont permis de développer leur autonomie et ça, c'est un atout essentiel dans le métier d'ingénieur. »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_esme_sudria_parrain_directrice_ionis_education_group_avril_2016_01.jpg

Stéphane Crézé et Véronique Bonnet


Cinq majors pour la postérité
Si tous les ingénieurs formés par l'ESME Sudria sont méritants, chaque remise des titres permet à une poignée d'entre eux de se distinguer. Eux, ce sont les majors de promotion. Pour la cuvée ESME Sudria 2015, ce sont Brian Françoise (Energie et Systèmes), Asmaa Ghoumari (Intelligence Numérique et Data), Arnaud Kawka (Systèmes Embarqués et Electronique), Marilyse Lallier (Formation par l'apprentissage) et Marc-Antoine Porri (Images, Signaux et Réseaux) qui se voient ainsi double honorés ! Félicitations à eux !

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_esme_sudria_parrain_directrice_ionis_education_group_avril_2016_02.jpgMarilyse Lallier et Arnaud Kawka

Partager cet article:

Envie de rejoindre une start-up innovante et ambitieuse ? Participez à la Job Fair organisée par le NUMA et IONIS361, le mardi 3 mai 2016

  • 18/04/2016

Vous êtes un(e) étudiant(e) ou un(e) futur(e) jeune diplômé(e) et souhaitez dénicher la start-up de vos rêves pour un stage, une alternance ou un premier emploi ? Le Numa, acteur incontournable de l'innovation en France et IONIS361, le premier incubateur national, généraliste et multi-écoles alimenté par les étudiants et les diplômés des écoles du Groupe IONIS, ont pensé à vous ! En effet, le mardi 3 mai 2016, les deux entités s'associent pour vous proposer une Job Fair de 18 h et 20 h sur le Campus numérique et créatif Paris Centre.

ionis361_incubateur_numa_evenement_job_fair_etudiants_diplomes_stages_emplois_alternance_offres_start-ups_innovation_business_rencontres_mai_2016_ionis_education_group_ipsa_esme_sudria.jpg
Lors de cette journée spéciale, les start-ups de IONIS361 et du Numa présenteront leurs différentes offres professionnelles. Autant d'opportunités pour :

  • appréhender la « vie start-up » et aborder les multiples aspects de l'entreprise avec de fortes responsabilités
  • faire un premier pas vers un projet personnel de création d'entreprise
  • rejoindre une start-up sur le long terme afin de participer à sa croissance et son succès.

Le Numa et IONIS361 vous invitent à la Job Fair
Le mardi 3 mai 2016, de 18 h et 20 h au Campus numérique et créatif Paris Centre
95 avenue Parmentier
75011 Paris

Accès :
Métro : Ligne 3, arrêt Parmentier / Saint-Maur

Événement gratuit

Inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles) via la page dédiée

Retrouvez IONIS361 sur son site Internet, mais aussi sur Facebook et Twitter

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :