INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Estelle Salaün et Quentin de Torsiac (ESME Sudria promo 2017) en route pour le 4L Trophy 2016

  • 08/02/2016

Régulièrement, l'ESME Sudria s'invite au 4L Trophy grâce à ses étudiants n'ayant pas froid aux yeux à l'idée de parcourir plus de 6 000 km et traverser trois pays en une dizaine de jours. Pour l'édition 2016 de ce raid humanitaire qui se déroulera du 18 au 28 février, l'école sera ainsi représentée par Estelle Salaün et Quentin de Torsiac (ESME Sudria promo 2017), deux étudiants de 4e année. Après avoir déniché plusieurs sponsors dont l'école et l'Aiesme, l'association des diplômés et des Anciens de l'ESME Sudria, et mis en place une campagne de crowdfunding (à laquelle vous pouvez encore contribuer), l'équipage de « La 4L des Sussus » est fin prêt pour le départ. Suivez sa préparation et sa future aventure sur sa page Facebook.

4l-troph_edition_è2016_equipage_etudiants_esme_sudria_aventure_raid_humanitaire_sussus_01.jpg

4l-troph_edition_è2016_equipage_etudiants_esme_sudria_aventure_raid_humanitaire_sussus_02.jpg

Partager cet article:

L'ESME Sudria rejoint l'Alliance des Écoles d'Ingénieurs de Lyon Saint-Étienne

  • 03/02/2016

Ce mardi 2 février 2016, sous l'impulsion de l'Université de Lyon - Communauté d'Universités et d'établissements (COMUE), l'Alliance des Écoles d'Ingénieurs de Lyon Saint-Étienne (AEILyS) a vu le jour afin de coordonner des projets communs au cœur de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes. L'ESME Sudria fait partie des 16 écoles d'ingénieurs ayant répondu à l'appel de l'Université de Lyon en participant à la création de l'AEILyS.

esme_sudria_universite_lyon_alliance_ecoles_ingenieurs_saint-etienne_rhone_alpes_auvergne_region_projets_communs_aeilys_creation_2016_01.jpg

Les responsables des 16 établissements partenaires

Lancé par les écoles et mené conjointement afin de soutenir l'Université de Lyon et le projet Initiatives d'excellence (IDEX), chaque projet aura pour vocation de servir la construction de l'Université de Lyon dans les champs de la formation d'ingénieurs, de la recherche dans les sciences de l'ingénieur, des relations avec les entreprises, et de la culture scientifique et industrielle. « Je suis particulièrement heureux que les écoles d'ingénieurs de l'Université de Lyon se rassemblent, indique Khaled Bouabdallah, président de l'Université de Lyon. Cette démarche se déploie en cohérence avec l'un de nos huit collèges, le collège académique "ingénierie et technologie ". Elle témoigne de la puissance de notre pôle ingénierie qui gagnera ainsi en visibilité et en attractivité ». Pour Alain Simac-Lejeune, directeur de l'ESME Sudria Lyon, cette nouvelle dynamique sera bénéfique à plus d'un sens : « Tout d'abord, il s'agit là d'une belle opportunité pour l'ESME Sudria de mener des projets pluridisciplinaires en partenariat avec d'autres écoles. L'autre avantage de cette alliance sera évidemment le gain de visibilité auprès des entreprises du bassin Rhônalpin. »

Partager cet article:

Retour en vidéo sur le Forum Entreprises 2015 de l'ESME Sudria

  • 02/02/2016

Chaque année, le Forum Entreprises de l'ESME Sudria rassemble de nombreux acteurs de l'innovation et des nouvelles technologies issus de différents secteurs (bâtiment, environnement, télécommunications, etc.). Parrainée par Thales et organisée le 10 décembre, l'édition 2015 a une nouvelle fois permis aux futurs ingénieurs de l'école de rencontrer ces professionnels à la recherche de nouveaux talents, pour des stages ou des premiers emplois.

Partager cet article:

Campagne de crowdfunding réussie pour l'association IDÉES Madagascar de l'ESME Sudria !

  • 02/02/2016

Il y a peu, l'ESME Sudria vous parlait de la campagne de crowdfunding lancée par son association étudiante IDÉES Madagascar dans le but de mener à bien sa future mission consistant à équiper l'école d'Alakamisy-Ambohimaha. En un peu plus de trois mois, l'association a déjà réussi son pari en récoltant les 2 500 euros espérés pour la concrétisation de son projet l'été prochain. L'ESME Sudria et l'ensemble des membres d'IDÉES Madagascar remercient les généreux donateurs qui permettront aux enfants de cette région d'accéder à l'éducation dans de bonnes conditions.

idees_madagascar_association_etudiante_esme_sudria_ingenieurs_missions_2016_ecole_campagne_crowdfunding_major_company_village_09.jpg
Si vous voulez continuer à aider IDÉES Madagascar pour ses projets humanitaires, rendez-vous sur la page dédiée de son site Internet ou sur sa campagne MyMajorCompany.

Retrouvez également IDÉES Madagascar sur son site Internet, Facebook et Twitter.

idees_madagascar_association_etudiante_esme_sudria_ingenieurs_missions_2016_ecole_campagne_crowdfunding_major_company_village_01.jpg

Partager cet article:

Systèmes d'information et organisations médicales à l'honneur du prochain Mardi de l'Ingénieur de l'ESME Sudria, le mardi 9 février 2016

  • 01/02/2016

Dans un monde confronté à la révolution des données et envahit par le tout numérique, les responsables des systèmes d'information (SI) sont désormais des acteurs clés au sein de toutes les organisations. Le milieu hospitalier n'échappant pas à la règle, l'ESME Sudria invite Stéphane Crézé (ESME Sudria promo 1994), chef de projet SI à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), pour son prochain rendez-vous des Mardis de l'Ingénieur, le 9 février 2016 au campus Paris-Montparnasse de l'école. À l'occasion d'une conférence spécialement dédiée à la place de l'ingénieur SI au service des organisations médicales, cet Ancien livrera de précieux conseils aux étudiants qui, comme lui, souhaite s'orienter vers ce secteur plein d'avenir.

mardi_ingenieur_fevrier_2016_systeme_information_organisation_medicale_ancien_conference_esme_sudria_si_01.jpgLes Mardis de l'ingénieur avec Stéphane Crézé : « L'ingénieur SI au service des organisations médicales »
Le mardi 9 février 2016 de 19 h à 20 h campus Paris-Montparnasse de l'ESME Sudria.
40 rue du Docteur Roux75015 Paris

M°6 : Pasteur ou Montparnasse-Bienvenue
M°12 : Pasteur ou Volontaires

Suivez et participez à la conférence sur Twitter avec le hashtag #ConfESME


mardis_ingenieur_mai_2015_invite_magnen_essilor_instruments_manager_etudiants_professionnel_conference_02.jpgÀ propos des Mardis de l'ingénieur de l'ESME Sudria :
Les Mardis de l'ingénieur sont un cycle de conférences à destination des futurs ingénieurs formés par l'ESME Sudria et du grand public. À chaque édition, l'école accueille une personnalité importante notamment dans les champs scientifique, économique ou managérial. Ces échanges sont l'occasion de mieux appréhender la place qu'occupent les ingénieurs dans les entreprises, où dynamisme et innovation sont de mise.

Retrouvez les conférences passées sur la page dédiée.

Partager cet article:

Laetitia Ista et Alexandra Kemmat (ESME Sudria promo 2016) remportent le Challenge Ericsson !

  • 29/01/2016

Nous vous présentions récemment LampaSafe, le projet de lampadaires connectés de Laetitia Ista et Alexandra Kemmat (ESME Sudria promo 2016), deux étudiantes de 5e année alors en lice pour la grande finale du Challenge Ericsson portant sur l'Internet of Things. Cette dernière s'est déroulée le jeudi 21 janvier au siège d'Ericsson France et a finalement consacré le duo ! Le sourire aux lèvres, les deux futures ingénieures reviennent sur cette belle aventure qui leur a permis de fièrement représenter l'école et leur majeure Réseaux de Télécommunications.

lampasafe_vainqueur_challenge_iot_ericsson_france_etudiantes_ingenieures_esme_sudria_objets_connectes_2016_projets_start-up_01.jpg

Alexandra et Laetitia avec Franck Bouétard, PDG Ericsson France

Pourquoi avez-vous choisi la majeure Réseaux de Télécommunications de l'ESME ?
Laetitia : Tout simplement parce que les réseaux et télécom sont vraiment des secteurs innovants, qui bougent tout le temps et où l'on n'a pas le temps de s'ennuyer !
Alexandra : Pourtant, au départ, il faut avouer qu'on était toutes les deux plus attirées par la filière énergie.
Laetitia : C'est vrai, mais au fur et à mesure des cours qu'on a eu à l'ESME Sudria, on s'est finalement tournées vers notre majeure actuelle.
Alexandra : Le déclic a eu lieu après nos stages respectifs de 4e année, que nous avions chacune fait dans une entreprise spécialisée dans l'énergie. On s'est alors rendu compte que les réseaux nous plaisaient davantage, notamment de par les nombreuses problématiques à traiter en rapport avec l'Internet of Things. Les objets connectés représentent un véritable tournant et vont davantage exploser ces prochaines années : on s'est dit que ce serait dommage de ne pas participer directement à cette révolution.

L'IoT est justement au cœur de votre projet de fin d'études, qui a servi de base à LampaSafe. J'imagine que vous deviez être aux anges lorsque l'école vous a annoncé que votre projet allait concerner de l'utilisation de l'IoT pour la PMR (pour Private Mobile Radiocommunications) ?
Alexandra : On était effectivement très heureuses ! On voulait travailler sur l'IoT : on l'avait d'ailleurs demandé à l'école en amont. Pour la PMR, si l'on n'était pas expertes en la matière au départ, le fait de faire quelques recherches nous a rapidement permis d'imaginer différentes interactions possibles - et utiles - avec les objets connectés.

Il paraît que vous étiez un peu réticentes à participer au Challenge Ericsson au début. C'est vrai ?
Laetitia : Ahaha ! Oui, on n'était pas très « chaudes » au départ car, dans nos têtes, on était surtout focalisées sur un seul objectif : celui d'avoir notre projet de fin d'études sélectionné au Symposium de l'école qui réunit chaque année les meilleurs projets des 5es années. On se disait que rajouter un concours externe allait être un peu délicat à gérer. Finalement, au fil des différentes étapes, on a gagné en confiance en nous, on s'est pris au jeu et l'exercice s'est avéré bien moins difficile que prévu, jusqu'à aboutir à la « consécration » !

Cela signifie que vous ne vous attendiez pas à faire partie des finalistes sur les 50 participants ?
Alexandra : Non, ce fut une sacrée surprise même si, pour être honnêtes, on l'espérait ! Comme on avait énormément travaillé sur ce projet et sa présentation, on se disait que ce serait un juste retour des choses que d'atteindre la phase finale. On a finalement été récompensées !

Parlons de la finale en elle-même : comment l'avez-vous préparée ?
Laetitia : Notre PowerPoint étant assez long, on a dû bien choisir ce dont on allait parler durant les 5 minutes de présentation à l'oral. Il a fallu garder le meilleur pour avoir un pitch synthétique mais surtout vendeur pour séduire le jury. Pour cela, on a aussi pu compter sur nos enseignants, Sébastien Maizy et Laurent Pison, qui, en plus de leurs conseils, nous ont permis de nous entraîner avec une pré-présentation.
Alexandra : Ce n'est jamais évident de défendre un projet en 5 minutes et d'aller à l'essentiel. On a vraiment beaucoup travaillé pour cela.

lampasafe_vainqueur_challenge_iot_ericsson_france_etudiantes_ingenieures_esme_sudria_objets_connectes_2016_projets_start-up_02.jpg

Avant et pendant la finale, Alexandra et Laetitia ont pu compter sur le soutien sans faille de Laurent Pison (à gauche) et Sébastien Maizy (à droite) de l'ESME Sudria

Quand le jury a rendu son verdict, quelle a été votre réaction ?
Alexandra : Là encore, on a été surprises ! On ne pensait pas que notre projet avait autant plu aux professionnels présents. Cela nous a fait surtout plaisir de se dire que ces longs mois de travail ont finalement porté leurs fruits. En plus, comme les deux autres équipes avaient une approche différente, soit plus technique ou plus commerciale que la nôtre, on n'avait aucun moyen de savoir quels allaient être les critères de distinction retenus par le jury.
Laetitia : En plus, le jour de la finale, on a découvert que les autres participants avaient déjà pris part à d'autres concours par le passé et que chacune de leurs équipes étaient mixtes, autrement dit composées d'ingénieurs et de profils commerce, contrairement à la nôtre qui était 100 % ingénieure. Autant dire qu'on ne se disait pas forcément favorites !

Pourquoi le jury vous a-t-il choisi pour la 1re place ?
Alexandra : Ils nous ont dit que LampaSafe était le projet en lice le plus facile à réaliser et simple à appliquer. Notre approche financière et budgétaire a également pesé dans la balance, notre projet étant relativement abordable à mettre en place et pouvant représenter également une source de revenus par la suite. Les start-ups que nous avons rencontrées lors de la finale nous ont d'ailleurs confié être très intéressées par LampaSafe et qu'elles nous aideraient si jamais nous souhaitions le développer par la suite. C'est plutôt encourageant.

Justement, quelle sera la suite donnée à LampaSafe ?
Laetitia : On ne sait pas encore, même si ce serait tentant de poursuivre l'aventure, d'autant que nous avons gagné un mois de coaching business et technologique de la part d'Ericsson France. Cela pourra nous apporter de nouvelles solutions.
Alexandra : On va aussi prendre notre temps et ne pas brûler les étapes, sachant qu'on doit déjà achever notre projet de fin d'études avant de partir ensuite en stage pour conclure notre 5e année. Je pense qu'on va d'abord se concentrer sur le début de notre vie active, sans pour autant laisser de côté le projet. Si on peut concilier les deux, on ne va pas s'en priver !

En plus du coaching, vous avez également gagné un voyage en Suède pour visiter l'Ericsson Garage. Vous êtes impatientes de pouvoir vous y rendre ?
Alexandra : Bien sûr ! D'ailleurs, pour la petite anecdote, ce ne sera pas la première qu'on ira toutes les deux en Suède puisque nous y avons déjà été pendant six heures à Stockholm, lors d'une excursion organisée par le bureau d'études de la Riga Technical University de Lettonie, où nous effectuions notre Semestre à l'International de 3e année. Même si six heures, c'est court, l'escale nous avait plu et on a hâte de pouvoir retourner là-bas. En plus, ce sera l'occasion de présenter notre projets à d'autres personnes et recueillir de précieux retours à son sujet.
Laetitia : En plus, l'Ericsson Garage en Suède, c'est vraiment la pépinière de toutes les innovations propres à l'entreprise. Je pense qu'on va vraiment en prendre plein les yeux et découvrir en avant-première plein de nouvelles choses qui arriveront d'ici peu sur le marché. Cela risque d'être passionnant.

challenge_ericsson_internet_of_things_esme_sudria_finale_2016_etudiantes_projets_fin_etudes_objets_connectes_lampasafe_concours_01.jpg

Partager cet article:

Découvrez le IONIS Mag #31

  • 27/01/2016

Le nouveau magazine de IONIS Education Group vient de paraître.

Au sommaire, de ce 31e numéro :

Bonne lecture !

Partager cet article:

Envie de rejoindre l'ESME Sudria ? Participez à la session chat du Concours Advance, le mercredi 3 février 2016 !

  • 27/01/2016

Deux semaines après l'ouverture des inscriptions sur le portail Admission Post Bac (APB), le Concours Advance organise une première session chat le mercredi 3 février 2016 de 17 h à 19 h pour tous les lycéen(ne)s en Terminale S ou STI2D. Modalités de participation, descriptions des épreuves, entraînements, débouchés des futurs diplômés..., ce rendez-vous sera l'occasion d'en savoir plus sur ce concours qui, avec un seul et même choix durant la procédure APB, offre 950 places réparties sur les 7 campus des écoles d'ingénieurs l'EPITA, l'ESME Sudria et l'IPSA.

concours_advance_esme_sudria_epita_ipsa_ingenieurs_ouverture_inscriptions_apb_admission_post-bac_session_chat_questions_reponses_février_2016_01.jpg
Sur le site www.concours-advance.fr, vous pouvez non seulement vous inscrire aux journées de préparation mais aussi vous entraîner en ligne, télécharger les annales et recevoir des conseils afin de mettre toutes les chances de votre côté pour intégrer une école d'ingénieurs réputée !

concours_advance_esme_sudria_epita_ipsa_ingenieurs_ouverture_inscriptions_apb_admission_post-bac_session_chat_questions_reponses_février_2016_02.jpg
Téléchargez également les applications smartphones Concours Advance pour vous entraîner de partout !
Version iOS & version Android

Retrouvez aussi le Concours Advance sur Facebook, Google Plus, Twitter et YouTube.

Partager cet article:

L'ESME Sudria Lyon aime la Semaine de l'innovation et des marques 2016

  • 26/01/2016

Après une première association réussie en 2015, la Semaine de l'innovation et des marques organisée par les 2es années de l'ISEG Marketing & Communication School Lyon fait de nouveau appel aux étudiants des campus lyonnais de l'ESME Sudria, d'Epitech et d'e-artsup pour son édition 2016. Du 1er au 5 février, cette semaine ayant pour thème « Robots et objets connectés » proposera ainsi de nombreuses activités et conférences, avec notamment la mise en place d'un concours de création d'un objet connecté en partenariat avec La Cuisine du Web.

Programme complet de l'événement et informations pratiques sur le site de l'ISEG Marketing & Communication School

semaine_innovation_marques_robots_objets_connectes_iseg_mcs_esme_sudria_lyon_01.jpg

Partager cet article:

L'ESME Sudria devient partenaire de l'association Elles Bougent

  • 21/01/2016

Ayant pour but de susciter des vocations féminines pour les métiers d'ingénieurs, l'association Elles Bougent était présente ce mercredi 20 janvier 2016 à l'ESME Sudria Paris pour venir à la rencontre des étudiantes de l'école et leur présenter ses nombreuses actions. Cette venue coïncide avec la convention de partenariat nouvellement signée entre l'ESME Sudria et l'association qui permettra, à l'avenir, l'organisation d'événements communs afin de favoriser l'essor de jeunes femmes dans le secteur de l'ingénierie. Certaines futures ingénieures formées à l'école n'ont d'ailleurs pas attendu ce partenariat pour faire partie du réseau Elles Bougent, à l'instar de Fanny Benoist (ESME Sudria promo 2019), récemment interviewée sur le site Internet de l'association.

esme_sudria_association_elles_bougent_partenariat_femmes_ingenieurs_decouverte_actions_2016_01.jpg

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :