INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Incubée à Sudri'Cub et portée par Cyril Trosset (ESME Sudria promo 2014), AlertFilm veut faciliter le quotidien des cinéphiles et sérievores

  • 21/02/2017

S'adressant aux mordus de fictions filmées, la start-up AlertFilm développe une application permettant à ses utilisateurs d'avoir toujours une bonne raison pour ne pas laisser leur écran vide. Membre de la nouvelle saison de Sudri'Cub, l'incubateur de l'ESME Sudria, cette jeune entreprise a été créée par un jeune Ancien de l'école en la personne de Cyril Trosset (promo 2014), qui y officie en tant que CEO. L'occasion de revenir sur un parcours d'ingénieur-entrepreneur qui l'aura vu passer de Chicago à Paris en passant par Londres.

ancien_esme_sudria_ingenieur_entrepreneur_start-up_alterfilm_application_cinema_series_sudricub_incubateur_parcours_decouverte_entreprise_projet_01.jpg

Cyril Trosset, fondateur et CEO d'AlertFilm

Quel a été votre parcours à la fin de votre dernière année à l'ESME Sudria ?
J'ai d'abord décidé d'obtenir un double diplôme en informatique à Chicago, au sein de l'Illinois Institute of Technology. À mon retour en France, j'ai alors rejoint une start-up en tant que lead iOS, soit le responsable de la partie mobile iPhone. J'y suis resté un an, puis j'ai voulu lancer ma première entreprise, via la création de Shuff, une application mobile de messagerie instantanée - elle permettait de voir en temps réel ce que l'autre personne était en train d'écrire. Avec mon équipe, nous sommes alors allés à la rencontre d'accélérateurs de start-ups à Londres. Sur place, l'un d'entre eux, Ignite, nous avertit de la complexité de notre démarche : selon lui, il allait nous falloir plusieurs centaines de millions d'utilisateurs pour arriver à faire quelque chose de notre appli... Toutefois, les gens de chez Ignite ayant apprécié notre équipe, ils n'ont pas hésité à nous dire de retenter notre chance avec un autre projet. Ce qu'on fera un an plus tard avec AlertFilm.

Pourquoi avoir très tôt voulu vous diriger vers l'entrepreneuriat ?
En fait, pendant que j'étais à l'ESME Sudria, un ami m'a permis de rencontrer deux étudiants de l'ESCP qui cherchaient un associé technique pour monter une start-up. Je les ai rejoints dans ce projet, ce qui fait que ma première expérience d'entrepreneur a eu lieu durant mes études, lors de ma 3e année. Déjà à l'époque, j'adorais ce challenge, l'idée de créer un produit afin de conquérir un marché... J'ai aussi bien aimé les responsabilités associées et la possibilité de travailler au sein d'une équipe petit mais ambitieuse.

D'où vient AlertFilm ?
Quand Ignite nous a conseillé de trouver un autre projet, je n'ai pas eu à le chercher bien loin. En effet, cela faisait plusieurs années que je gardais en tête une application que j'avais commencé à développer seul dans mon coin lors de ma 2e année à l'ESME Sudria. Étant friand de cinéma, cette dernière avait vocation de m'avertir lorsqu'un film que j'attendais sortait enfin dans les salles, en DVD ou sur le Net. D'où ce nom, AlertFilm. Et bien que développée avec mes connaissances de l'époque et sans designer, elle avait déjà été téléchargée près de 5 000 fois. Je me suis alors dit qu'avec plus d'expérience, de fonds, de motivation et l'apport d'une équipe complète, son idée pouvait aller encore plus loin. Le projet a donc été relancé officiellement en janvier 2016. L'objectif était alors de recréer AlertFilm de A à Z afin de le soumettre à l'accélérateur, qui l'a accepté pour un programme d'accompagnement de 3 mois et demi.

ancien_esme_sudria_ingenieur_entrepreneur_start-up_alterfilm_application_cinema_series_sudricub_incubateur_parcours_decouverte_entreprise_projet_03.jpgComment avez-vous pu faire évoluer cette application ?
Nous avons d'abord élargi le concept aux séries, puis connecté l'appli à plusieurs plateformes de VOD aux États-Unis, en France et, à terme, partout dans le monde. Cela permet ainsi à l'utilisateur d'être prévenu de la disponibilité de son programme et de le voir dans la foulée sur sa plateforme VOD préférée. Ça, c'est ce que nous proposons aujourd'hui. La prochaine étape, celle sur laquelle nous travaillons actuellement, porte sur le rebranding et l'aspect visuel - l'idée, c'est de créer une identité plus attirante et chaleureuse -, mais aussi l'ajout de fonctionnalités sociales, comme la possibilité de recommander à ses amis tel ou tel programme via un nouvel algorithme. Il s'agira alors de proposer une application plus riche, permettant la découverte de films et séries et d'en discuter à la suite du visionnage. Il faut dire que, d'après nos études, 80 % des gens suivent les recommandations de leurs amis, plus que n'importe quelle autre recommandation. Et pour la petite histoire, nous avons déjà choisi notre futur nom. Nous le révèlerons dans les semaines à venir. En attendant le lancement de la nouvelle version IOS ainsi des versions Android et Web, l'appli beta d'AlterFilm est disponible sur app.alertfilm.com pour avoir une idée des services déjà proposés. Le lancement des nouvelles versions se fera d'ici quelques semaines.

Avez-vous sondé les potentiels utilisateurs de l'appli pour sa conception ?
Bien sûr. Il faut absolument échanger avec un maximum de personnes pour comprendre en amont leurs habitudes et la façon dont ils consomment et découvrent des films ou séries. Il convient ensuite analyser les problèmes qu'ils peuvent rencontrer et voir si la résolution de ces problèmes est importante pour eux. Par la suite, le but est de créer et sortir un prototype de l'appli afin de voir son utilisation, l'améliorer et développer le meilleur produit possible.

Combien de personnes appartiennent à l'équipe d'AlertFilm ?
Nous sommes cinq : deux associés et trois stagiaires techniques.

ancien_esme_sudria_ingenieur_entrepreneur_start-up_alterfilm_application_cinema_series_sudricub_incubateur_parcours_decouverte_entreprise_projet_04.jpgEn quoi avoir fait des études d'ingénieurs vous va-t-il aidé dans votre parcours d'entrepreneur ?
L'ESME Sudria proposant un cursus généraliste, cela permet à ses étudiants de ne pas se cantonner à un seul sujet. Au contraire, cela nous force à découvrir de nouvelles choses, notamment dans le cadre de présentations à l'oral à réaliser demandant de faire des recherches sur des sujets divers et variés. Au final, sans parler des aspects de logique et d'analyse propres au métier d'ingénieur qui permettent d'analyser les problèmes et de trouver des solutions - ce qui me sert au quotidien en tant que directeur technique -, on y acquiert également une adaptabilité très utile pour le métier d'entrepreneur. Je n'oublie pas non plus le double-diplôme que m'a permis d'obtenir l'école : ce dernier m'a donné la possibilité d'approfondir davantage mes connaissances en informatique. C'est un vrai plus.

À la fin de votre accélération chez Ignite, vous avez rejoint Sudri'Cub. Pourquoi ?
Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, l'incubateur étant présent sur le campus, cela nous permet d'être au contact de potentiels utilisateurs, à savoir les étudiants. C'est l'occasion de se faire connaître, mais aussi de jauger notre produit en récoltant leurs avis. L'autre avantage, c'est la proximité avec les autres start-ups incubées. Cela crée une saine émulation. Ensuite, l'incubateur nous met à disposition des locaux et une salle de réunion, forcément très utile pour une jeune start-up. Enfin, l'équipe de Sudri'Cub étant très impliquée, elle nous permet régulièrement de prendre part à des événements pouvant être bénéfiques à notre projet, que ce soit sur les aspects techniques ou business.

Retrouvez AlertFilm sur son site Internet, Facebook et Twitter.

Suivez Cyril Trosset sur Linkedin et Twitter.

ancien_esme_sudria_ingenieur_entrepreneur_start-up_alertfilm_application_cinema_series_sudricub_incubateur_parcours_01.gif
ancien_esme_sudria_ingenieur_entrepreneur_start-up_alertfilm_application_cinema_series_sudricub_incubateur_parcours_decouverte_entreprise_projet_07.jpg

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :