INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Faire avancer la recherche en santé publique à l'échelle européenne : le beau projet de plateforme collaborative porté par Peniel Mateta et Samy Zobiri (ESME Sudria promo 2017)

  • 13/03/2017

Pour leur projet de fin d'études, Peniel Mateta et Samy Zobiri (ESME Sudria promo 2017), deux étudiants de 5e année de la filière Banque Finance, option Systèmes d'information, ont décidé de mettre leurs connaissances d'ingénieurs au profit de l'association EuroNet MRPH afin de créer une future plateforme européenne d'échange et de mise en réseau de projets de recherche de santé publique, destinée aux internes en médecine. Alors qu'EuroNet Platform vient de lancer une campagne de crowdfunding afin de voir officiellement le jour, Peniel revient sur la genèse et les contours de ce projet ambitieux qui tend à faire avancer la médecine autrement.

projet_etudiants_ingenieurs_esme_sudria_euronet_plateform_partenariat_03.jpg

Samy et Peniel

Comment Samy et toi vous êtes-vous retrouvés impliqués dans ce projet ?
En fait, tout a commencé en début de 5e année, quand nous avons reçu de la part de l'école une liste de potentiels projets de fin d'études à sélectionner. Avec Samy, nous nous sommes tout de suite tournés vers le projet d'EuroNet Platform. Même si ce n'était pas forcément celui le plus en rapport avec notre spécialité, c'était celui qui nous intéressait le plus. L'idée de devoir réaliser une plateforme Web pouvant avoir une portée importante au niveau international est forcément séduisant et la rencontre avec Hélène Rossinot et Damiano Cerasuolo, les porteurs de projet n'a fait que nous convaincre du bienfondé de notre choix. On savait que cela n'allait pas être simplement un « projet étudiant » destiné à s'évanouir une fois la soutenance passée, mais bien quelque chose de concret, voué à être utilisé par de nombreuses personnes. Nous sortions alors du cadre purement scolaire pour réellement évoluer dans le monde professionnel. Le challenge était là.

En quoi consistait votre mission ? Deviez-vous partir d'une feuille blanche ?
Sébastien Herry, le responsable du Laboratoire Intelligence Numérique et Data, nous a transmis un cahier des charges listant toutes les demandes et requis du projet : il fallait partir de zéro. Il n'y avait pas de serveur ni de code existant. Nous avions donc pour mission de concevoir cette plateforme de A à Z. Un beau défi.

Où en est la plateforme aujourd'hui ?
Elle est bien avancée. Pour faire simple, elle est terminée à près de 80 %, dans le sens où l'ensemble du code est fait, toutes les pages sont disponibles et toutes les fonctionnalités sont effectives. Maintenant, nous sommes en train de peaufiner les détails avec les responsables d'EuroNet, notamment concernant l'apparence.

projet_etudiants_ingenieurs_esme_sudria_euronet_plateform_partenariat_02.jpg

Un aperçu de la plateforme

Au niveau du design de la plateforme, comment vous êtes-vous organisés ?
Nous avons fait un brainstorming au tout début du projet, nous permettant d'ensuite présenter nos idées à Hélène et Damiano afin de voir si cela correspondait à ce qu'ils avaient imaginé. Comme cela leur a plu, nous sommes partis sur cette direction commune. Évidemment, comme nous ne sommes pas designers, nous avons voulu orienter les outils utilisés en fonction de cette caractéristique : nous avons privilégié la logique. Nous sommes donc partis sur un framework et du Drupal, histoire d'avoir une bonne partie du design déjà présente. Nous avons ensuite tiré profit de nos connaissances en HTML et PHP pour apporter des modifications.

Que permettra la plateforme une fois lancée ?
Prévue pour être disponible en plusieurs langues, cette plateforme collaborative s'adressera aux internes en médecine à travers toute l'Europe. Elle leur permettra de créer un compte puis de se connecter afin de visionner en ligne les projets de recherche, mais aussi d'en ajouter un nouveau ou de se greffer à un projet existant. Par exemple, un interne français travaillant sur un projet de thèse spécifique pourra alors collaborer avec un interne espagnol planchant sur un sujet similaire.

Une campagne de crowdfunding a été lancée. Quel est son but ?
Cela permet à l'association EuroNet et au projet de gagner en visibilité, mais pas seulement. Les fonds récoltés permettront surtout de faire tourner le site et de prévoir une maintenance une fois notre travail terminé. En l'état, le site étant sur un serveur mutualisé, il est conçu de façon à recevoir une certaine limite de connexions. Une fois lancée, au vu du potentiel du projet, il faudra que la plateforme soit basée sur un serveur unique. Or, cela représente un certain coût. On espère aussi que la récolte servira à améliorer le site par la suite, avec l'ajout de nouvelles traductions par exemple.

Au final, qu'as-tu le plus apprécié dans ce projet ?
Il y a deux choses : le fait de travailler sur de nouveaux outils - dans mon cursus, je n'ai pas eu très souvent l'occasion de me frotter au HTML et au PHP - et surtout la possibilité de plancher sur quelque chose de concret. Avoir un « client » en face de soi, avec des demandes et des exigences à satisfaire, c'est très formateur et intéressant, que ce soit au niveau de la communication que de l'organisation.

Et si la médecine avance dans le futur, ce sera peut-être un peu grâce à vous !
(rires) Ça, je ne sais pas ! Mais si cela peut aider des internes à mettre plus facilement en commun leurs connaissances et donner lieu à des innovations, ce serait cool !

Participez à la campagne de crowdfunding d'EuroNet Platform sur la page dédiée et retrouvez le projet sur Facebook et Twitter

Retrouvez l'association EuroNet MRPH sur son site Internet, Facebook, LinkedIn, Twitter et YouTube

projet_etudiants_ingenieurs_esme_sudria_euronet_plateform_partenariat_01.jpg

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :