INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

L'ESME Sudria lance un Parcours International pour ses étudiants en 1re année

  • 02/05/2017

Depuis la rentrée 2016-2017, l'ESME Sudria a mis en place trois parcours distincts à destination de ses étudiants de 1re année (les fameux Ingésup du Cycle préparatoire intégré de l'école) correspondant à une thématique : Innovation, International et Management. Ces parcours permettent aux participants de plancher deux demi-journées par semaine sur un projet en équipe. Responsable du Département des Langues de l'ESME Sudria et du Parcours Ingénierie et International, Paul Badeau détaille l'intérêt pédagogique de ce dispositif qui, en partenariat avec le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), offre aux étudiants un avant-goût de leur futur métier d'ingénieur.

Quel est votre rôle au sein de ce Parcours Ingénierie et International ?
J'ai pour mission d'encadrer les étudiants. Tout a commencé au premier semestre, avec la présentation des grandes lignes de ce parcours et la sélection de 60 étudiants parmi les 130 à postuler pour le rejoindre - chaque postulant devant rédiger une lettre de motivation pour appuyer son choix. Aujourd'hui, je m'assure que tout se passe bien, tant au niveau des étudiants que des intervenants. Ces derniers peuvent être des enseignants-chercheurs de l'école (en mathématiques, physique et en anglais), comme des membres du CRI. Ce sont eux qui ont constitué les équipes étudiantes et supervisent les projets en cours.

Pourquoi l'ESME Sudria a-t-elle voulu proposer ces parcours à ses 1res années ?
Les raisons sont nombreuses mais deux objectifs nous sont apparus comme évidents. Le principal objectif reposait sur l'envie de pouvoir personnaliser le parcours de nos étudiants qui, en rejoignant l'ESME Sudria, ont d'abord choisi d'intégrer une école d'ingénieurs généraliste. Ces nouveaux parcours leur offrent donc des trajectoires encore plus personnalisées, qu'elles soient en adéquation avec leurs ambitions ou leur permettent simplement d'expérimenter plus de choses afin de mieux définir leur projet professionnel.
L'autre objectif est de pouvoir offrir aux étudiants un enseignement plus appliqué et pratique lors de leur 1re année passée à l'école, année qui, cycle préparatoire oblige, se veut d'ordinaire plus axée sur un enseignement théorique.

parcours_ingenierie_international_esme_sudria_innovation_projets_etudiants_cri_ingesup_prepa_pedagogie_2017_01.jpgPour cette grande première, le Parcours ingénierie et International a choisi pour partenaire le CRI. Pour quelle raison ?
Notre souhait étant d'avoir de pouvoir confronter les étudiants à des personnes venant de tous horizons, géographiques comme disciplinaires, le CRI s'est vite imposé comme une évidence. Il abrite des chercheurs venant de différents pays, spécialisés dans un grand nombre de domaines, des sciences humaines ou sciences dites « dures », telles que l'ingénierie, la physique, etc. Et nous sommes d'autant plus heureux de pouvoir mettre cela en place avec le CRI qu'il s'agit d'une plateforme somme toute unique au monde, également très portée sur l'International et la pédagogie. Ils sont innovants sur les sujets qu'ils enseignent et sur la manière dont ils les enseignent.

Dans ce Parcours International, les projets des étudiants occupent une place importante. Retrouve-t-on une thématique commune ?
Bien sûr ! Pour cette première édition, nous avons choisi d'orienter les projets autour des « Sustainable Development Goals », soit les objectifs de développement durable de l'ONU. Tous les projets doivent donc non seulement être innovants, mais porter une composante visant à contribuer à rendre le monde meilleur. Au départ, il y avait une trentaine de projets. Désormais, il n'en reste plus que 20, certains projets aux origines communes ayant fusionné afin de mutualiser les ressources.

L'ensemble des équipes doivent également communiquer en anglais sur leur projet via les réseaux sociaux. Pourquoi ?
Non seulement cette démarche permet aux étudiants de montrer au plus grand nombre leurs idées, mais elle s'inscrit dans l'approche Open Source portée par le CRI ! En effet, les projets réalisés dans le cadre de ce Parcours Ingénierie et International seront ensuite disponibles pour d'autres acteurs - des étudiants ou des professionnels - souhaitant les poursuivre. On retrouve ainsi l'esprit des makers et des FabLabs, que les étudiants de l'ESME Sudria peuvent déjà expérimenter via l'E-Smart Lab.

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :