INGÉNIEuRS DE TOuS LES POSSIBLES
École d'Ingénieurs reconnue par l'État depuis 1922
Diplôme d'Ingénieur habilité par la CTI
Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE)
Membre de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes (UGEI)

Le blog de l'ESME Sudria

Vous êtes ici :

Parcours Ingénierie & innovation : quand les 1res années de l'ESME Sudria Paris deviennent des makers

  • 31/07/2017

Depuis la rentrée 2016-2017, l'ESME Sudria a mis en place trois parcours distincts à destination de ses étudiants de 1re année (les fameux Ingésup du Cycle préparatoire intégré de l'école) correspondant chacun à une thématique : Innovation, International et Management. Ces parcours permettent aux participants de plancher deux demi-journées par semaine sur un projet en équipe. Après vous avoir présenté le Parcours International, l'école vous dévoile le contenu du Parcours Ingénierie & Innovation en compagnie de son responsable, Romain Astouric, également enseignant en génie des systèmes et animateur de l'e-Smart Lab du Campus Paris-Montparnasse.

esme_sudria_parcours_innovation_ingenierie_ingenieurs_ingesup_etudiants_projets_e-smart-lab_fab-lab_entreprises_makers_prototype_robotique_mapping_impression_3d_04.jpgQui est concerné par ce Parcours ?
Romain Astouric : Il est suivi par 200 étudiants sur les 300 qui composent la 1re année de l'ESME Sudria. Avec ce parcours, nous avons pour objectif de leur présenter toutes les facettes de la fabrication numérique et du prototypage rapide. Cela correspond aussi bien à l'état d'esprit « Do It Yourself » qu'à la découverte et l'utilisation d'électronique programmable pour la conception de prototypes. Pour cela, nous avons mis en place cinq thématiques différentes leur permettant de réaliser un projet innovant.

Quels sont ces thématiques ?
La première porte sur la robotique et permet aux étudiants de réaliser un robot sous-marin en collaboration avec l'Electrolab, un important FabLab industriel de Nanterre. C'est le seul projet à ne pas être libre. La deuxième est liée aux objets connectés, animé par une intervenante extérieure, Claire Eliot, spécialiste en textiles connectés. La troisième concerne l'impression 3D via l'e-Smart Lab, encadrée pour l'occasion par nos partenaires du Tarmack. La quatrième touche la R&D et plus particulièrement le prototypage électronique. Enfin, la dernière et cinquième thématique que je transmets moi-même, est dédiée aux arts numériques, tels que le mapping ou le VJing pour citer deux exemples parmi d'autres.

Pourquoi avoir initié une telle démarche ?
Pour permettre aux étudiants de goûter à la pratique ! En effet, lors de la 1re année à l'ESME Sudria, l'enseignement se veut essentiellement théorique. Là, ils peuvent appliquer les connaissances acquises en physique, en mathématiques, en électronique ou dans le domaine de la programmation.
Avec ce Parcours, ils ont aussi l'occasion de gagner en autonomie et de découvrir ce que peut être le travail d'équipe. Ainsi, chaque semaine durant les douze prévues, ils ont droit à une après-midi suivie par un encadrant et une autre où ils sont sensés travailler uniquement entre eux sur les projets, par groupe de 4 à 5 étudiants.
Enfin, ce Parcours comporte également un volet « communication » puisque chaque équipe doit tenir un blog afin de montrer l'avancement de son projet et surtout partager la documentation utile à la réalisation de ce dernier. Ils sont tous recensés et accessibles à l'adresse suivante : projetsmakersesmepi2017.wordpress.com. Ce point est très important car, dans le milieu des makers et des FabLabs, l'échange est permanent : tout le monde s'inspire des projets des autres. C'est le principe même de l'Open Source.

esme_sudria_parcours_innovation_ingenierie_ingenieurs_ingesup_etudiants_projets_e-smart-lab_fab-lab_entreprises_makers_prototype_robotique_mapping_impression_3d_05.jpgQue deviennent les projets à l'issue de la 1re année ?
Les projets les plus prometteurs ont vocation à être poursuivis : ils accompagneront donc les étudiants au fur et à mesure de leur cursus à l'ESME Sudria ! D'ailleurs, en 2e année, les étudiants auront la possibilité d'aller encore plus loin en participant à des conférences ou en prenant part à des visites d'incubateurs et FabLabs de la région d'Île-de-France. Enfin, nous sommes en train d'étudier la possibilité de faire don d'un de nos deux robots sous-marins dans le cadre d'une expédition scientifique en terre Arctique. Affaire à suivre donc !

En tant que responsable du Parcours, avez-vous été bluffé par certains projets ?
Oui, il y a déjà de belles idées et des concepts vraiment intéressants. Mais au-delà des projets, ce qui me satisfait le plus, c'est l'épanouissement des étudiants. Certains, pourtant peu à l'aise avec l'enseignement de certaines matières, se révèlent grâce à la pratique. Ils n'hésitent pas à utiliser toutes les ressources mises à leur disposition et ne comptent plus les heures passées sur leur projet. Notre but était de leur apporter cette « étincelle maker » : je pense que c'est réussi !

esme_sudria_parcours_innovation_ingenierie_ingenieurs_ingesup_etudiants_projets_e-smart-lab_fab-lab_entreprises_makers_prototype_robotique_mapping_impression_3d_06.jpg

Partager cet article:

Recherche

Archives

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 094 1953 M - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :